SOS, mon enfant refuse d’avaler un médicament !

. 3 minute lire

Il boude, il pleure, il recrache… Faire prendre des médicaments à un enfant malade n’est pas une partie de plaisir ! Cet hiver, vous voilà servi. Alors que votre bambin accumule les bronchites, vous êtes à court d’idée pour lui faire avaler ses médicaments. On vous donne les bonnes pistes.

Si on préfère prescrire des médicaments liquides aux enfants, ce n’est pas pour leur bon goût ! Sirops, solutions ou poudres diluées dans l’eau… Ils sont simples à administrer et à doser. Cependant, leurs saveurs ne sont pas pour plaire aux touts petits. Et malheureusement, votre tête blonde ne semble pas prête à vous faciliter la tâche ! Cris, pleurs et grimace…La prise des médicaments s’est vite transformée en cauchemars. Pour vous aider, l’Association Sparadrap nous partage leurs meilleurs conseils. Leur créneau ? Soutenir les enfants et les rassurer lors des soins à l’hôpital (https://www.sparadrap.org/)

Ce qu’il ne faut surtout pas faire !

Le psychisme aura une grande influence dans le processus de guérison de votre enfant. En sa présence, il convient ainsi d’éviter toutes remarques négatives sur le traitement en question. « Par exemple, ne dites pas que son médicament ne sert à rien, ou que vous ne faites pas confiance au médecin. Evitez de laisser d’autres personnes (nounous, proches…) remettre en cause la prescription du médecin, préconise l’Association Sparadrap. Enfin, dans la mesure du possible, ne montrez pas vos désaccords entre parents sur le traitement ». Si certains parents ont parfois recours au mensonge, ce n’est pas la méthode la plus efficace, semble-t-il. Certes, on peut parfois être à bout face au caractère de notre bambin, mais certains mensonges ne portent pas leurs fruits bien au contraire. « Ne lui cachez pas que vous lui donnez un médicament, ne lui dites pas que ça a bon goût si ce n’est pas le cas, ajoute l’Association. De plus, si votre enfant est jeune, ne le prévenez pas trop tôt. Il ne maîtrise pas la notion du temps et risque de trop anticiper. Et surtout, ne comparez pas le médicament à un bonbon. Votre enfant ne doit pas penser qu’il peut en manger sans raison médicale ». Enfin, ne présentez jamais un médicament comme une punition, cela pourrait compliquer votre vie si votre enfant se trouve amené à suivre un traitement à long terme.

Le médicament a très mauvais goût. Comment agir ?

« Avant de prendre le médicament, mettez-le directement au réfrigérateur,conseille l’Association. Le froid diminue la perception du goût. Incitez votre enfant à manger un aliment pâteux qui colle sur la langue, comme une banane ou du fromage. Cela diminue la perception du goût du médicament ». Pendant la prise, si le médicament est liquide, proposez une paille ou pipette à votre enfant. Cela sollicite moins de papilles gustatives et permet d’avaler la solution plus vite. « Juste après la prise du médicament, vous pouvez proposer à votre enfant de manger quelque chose qu’il aime beaucoup », poursuivent les spécialistes.

Mon enfant a vomi son médicament. Que faire ?

Si votre enfant régurgite plus de 10 minutes après la prise du médicament, il est préférable de consulter votre médecin ou pharmacien. Chaque médicament n’est pas absorbé à la même vitesse. « Si malgré tous vos efforts, cela ne passe pas, voyez avec votre médecin s’il est possible de prendre le médicament sous une autre forme », ajoute l’Association.

Mon enfant a avalé un médicament par accident !

« Les intoxications par ingestion de produits dangereux et de médicaments figurent parmi les premières causes de mortalité chez les enfants en bas âge », affirme l’Association. Avant de paniquer, surveillez votre enfant. Ne le faites pas vomir sans avis médical. Ne lui donnez rien à boire ni à manger. Identifiez le ou les médicaments qu’il a avalés afin d’anticiper les éventuels effets qu’ils peuvent avoir sur lui. « Contactez le 15, préconise l’Association. Ce service vous met en relation avec un médecin qui peut vous aider à effectuer les premiers gestes et coordonne les équipes de secours pour faire intervenir les plus proches (hors Europe, appelez le 112) ».

Votre enfant accumule les bronchites ?

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un pédiatre ou médecin généraliste. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Trouvez un pédiatre Consultez un autre professionnel