Rêve érotique… avec un(e) autre, est-ce normal ?

. 3 minute lire

Ce matin, votre réveil était teinté d’un léger sentiment de culpabilité… Et pour cause : vous avez passé la nuit avec un(e) autre ! Rassurez-vous, les rêves érotiques ne traduisent pas nécessairement que votre couple va mal. L’explication peut se trouver ailleurs. On vous explique.

Selon une étude menée par l’Insee, 80 % d’hommes affirment faire des rêves érotiques, pour 70 % de femmes. Et c’est à la période de l’adolescence, lorsque le cerveau commence à s’érotiser, que ces rêves sont les plus fréquents. Ils sont alors au nombre de cinq à dix par an contre un ou deux à l’âge adulte.

Mais à quoi servent les rêves érotiques ?

D’après Freud, le rêve érotique permet d’abord et avant tout de libérer les tensions accumulées dans la journée. Dans son ouvrage l’Interprétation des rêves, il écrit que « tout rêve est l’accomplissement (déguisé) d’un désir (refoulé, réprimé) ». Le rêve ouvrirait donc toutes les portes du possible et de l’imaginaire. A travers lui, on s’autorise à explorer différentes sexualités et pratiques qu’on s’interdirait dans la vie. En d’autres termes, le songe érotique a donc pour vocation de transgresser les interdits, de se permettre l’impensable ou le non formulable. Ceci dit, il peut aussi bien survenir chez ceux qui ont une activité sexuelle régulière et épanouissante, que chez ceux pour qui la sexualité laisse à désirer... Au pays des rêves, ni censure ni morale contrairement au monde réel. Alors pourquoi ne pas en profiter ?

L’infidélité est une pratique courante dans nos rêves

Et cela peut s’expliquer pour différentes raisons propres à la relation de couple. Comme l’explique Tristan-Frédéric Moir, psychanalyste et onirologue (www.tristan-moir.fr), « dans un couple, la lassitude et l’habitude, le travail ou les enfants viennent trop souvent empêcher le climat érotique et distendre les liens sensuels entre le mari et la femme. La sexualité peut ainsi tendre à s’estomper de trop d’usure et de monotonie. Le recours aux images oniriques interdites est, à ce moment, salvateur face à la frustration, surtout si la rigueur morale prohibe formellement toute transgression. Le cadre monogame, la notion de péché ou la difficulté de rencontre sont parfois rédhibitoires pour certain(e)s. Le manque de plaisir peut se résoudre alors en rêve dans un climat passionnel amoureux ou en scènes érotiques. Ces scènes prendront souvent la forme d’images oniriques très charnelles, voire crues, avec les partenaires les plus insolites ». Alors soyez rassuré, rêver d’un(e) autre est courant et ne doit pas vous culpabiliser, au contraire. Le psychanalyste insiste d’ailleurs sur le fait qu’il est « beaucoup plus fréquent de rêver d’infidélité que de relations légitimes ».

Le décryptage des rêves reste essentiel

Le paysage onirique est particulièrement complexe et l’interprétation des rêves plurielle. En effet, peut-être avez-vous déjà rêvé que vous couchiez avec ce collègue de bureau que vous ne supportez pas dans la vie de tous les jours ? Ou cette vieille voisine si désagréable et au physique ingrat ? La signification d’un rêve érotique n’est pas toujours uniquement celle d’un désir sexuel comme on l’entend dans la réalité. Il arrive souvent que quelque chose d’autre se cache derrière ces images. Mais on ne peut pas ici se référer à une grille de lecture uniforme qui s’appliquerait à tout le monde. Il vous appartient alors (seul ou avec l’aide d’un professionnel) de décrypter ce rêve pour comprendre ce qui se cache derrière le costume. Et l’interprétation des rêves dépend des références de chacun, de nos cultures, des évènements qui traversent nos vies et du sens que nous leur donnons. Un rêve pourtant semblable chez deux personnes n’aura certainement pas la même signification à la fin…

A lire pour aller plus loin

Le nouveau dictionnaire des rêves : Décodez les messages de votre inconscient, Tristan Moir, éd. Archipel