Reprise du sport : pourquoi pas la self-défense ?

. 4 minute lire

Que ce soit pour gagner en assurance, savoir se protéger ou tout simplement se dépenser, les cours de self défense font de plus en plus d’adeptes. Parmi les disciplines, on retrouve le krav maga, qui regroupe plusieurs techniques des arts martiaux. Rencontre avec Vincent Feydeau, coach et membre de la Fédération Européenne de Krav Maga.

Le krav maga est une discipline de self-défense qui a émergé dans les années 40 et qui recoupe un ensemble de techniques de défense inspirées des arts martiaux et du combat. Si elle a longtemps été dédiée aux enseignements militaires, la self-défense s’est immiscée dans nos salles de sport ces dernières années. Et contrairement aux idées reçues, elle ne sert pas qu’à se protéger des agressions ! A la fois membre de la Fédération Européenne de Krav Maga et instructeur, Vincent Feydeau dispense des séances de self-défense à Montrouge (92). Pratiquant du krav maga depuis une quinzaine d’années, il nous présente ce sport de combat.

Qui peut s’initier au krav maga ?

Femmes, hommes, enfants, tout le monde est bienvenus lors de séances de krav maga dispensées par Vincent Feydeau. « On accueille les personnes de 7 à 77 ans, précise le coach. Evidemment, on oriente les séances différemment auprès des enfants. On leur fait bien comprendre qu’ils ne doivent pas pratiquer le krav maga dans la cours de récréation. Mais si un jour l’enfant se sent agressé, il saura réagir et se protéger ». En claire, cette discipline de self-défense est accessible à tous, aucune condition physique n’est particulièrement requise. « L’idée est que, tout le monde puisse se défendre, quelle que soit l’attaque », ajoute Vincent Feydeau.

« Couteau, bâton, arme à feu, le krav maga apprend à se défendre en toutes situations »

Avant tout, le krav maga est un système d’autodéfense qui permet de répondre à différentes types d’attaques, armées ou non. « Couteau, bâton, arme à feu…Une agression peut survenir n’importe quand sous plusieurs formes, et notre rôle est d’apprendre aux participants à se défendre en toutes situations », précise l’instructeur. Certes, le krav maga ne permet pas d’esquiver les balles en cas d’attaque à l’arme à feu. Mais en cas de menace dans le dos ou au niveau de la tempe, il existe des techniques pour désarmer son agresseur, semble-t-il. « Pour y arriver, on essaye d’évaluer toutes les options possibles », précise Vincent Feydeau.

Quelles techniques pour se protéger ?

On ne devient pas invincible. « Mais il s’agit de se donner les meilleures chances de sortir indemne d’une agression. Lors de nos séances, on aborde des techniques réalistes et proches du terrain afin d’être au mieux adaptés à la réalité, explique le coach. Nous travaillons sur des mises en situation : prise de cheveux, attaque au couteau, prise à la gorge… Dans notre pratique, on les stimule. Les quelques gestes de défense que nous allons inculquer sont par exemple les coups dans le bas-ventre ou les doigts dans les yeux…On ne prive pas ces gestes à nos pratiquants ». Les séances comptent ainsi des personnes ayant subi des agressions ou des vols et qui souhaitent retrouver confiance en elles et répondre aux éventuelles futures attaques qui pourraient survenir. Néanmoins, la défense n’est pas la seule finalité du krav maga d’après l’instructeur. « Nous faisons en sorte d’être un club sportif, précise-t-il. Tout dépend des attentes de chacun. Et elles peuvent être multiples ».

Le krav maga, une activité physique pour se dépenser

Comme l’affirme l’instructeur, répondre aux agressions n’est pas la seule finalité de la self-défense. « Le krav maga inclut différents axes : la partie qui apprend à se défendre et la partie combat. Toutes deux impliquent une préparation sportive, ajoute Vincent Feydeau. Echauffements, mise au repos, étirements…Tout est structuré comme dans n’importe quel sport ». Ainsi le krav maga est tout aussi adapté aux personnes souhaitant se dépenser et reprendre une activité physique. «Pour ceux ou celles qui ont besoin de se défouler et transpirer, nos séances répondent complètement à leurs attentes », confirme le coach.

Le krav maga, une clé pour retrouver confiance en soi ?

Outre les gestes de défense et l’activité physique, le krav maga aurait aussi des vertus psychologiques. La confiance en soi, l’assurance, la maîtrise de ses émotions…Voici ce que permet encore cette discipline de self-défense selon Vincent Feydeau. « Nous avons également trouvé des techniques permettant aux personnes de reprendre confiance en elles dans leur vie professionnelle, affirme-t-il. Prendre la parole en réunion, en groupe, s’affirmer, gérer des tâches difficiles…cela peut tout à fait passer par le krav maga. On peut très bien partir d’une agression et apprendre aux participants à la gérer, puis utiliser ses techniques pour s’affirmer en entreprise ». Et le coach ne se limite pas au monde du travail. Son ambition serait aussi d’aider des femmes victimes de violences quotidiennes à répliquer et à retrouver confiance en elles. « Il serait bien à l’avenir de pouvoir intervenir au sein d’associations pour femmes battues. Là, nous sommes cohérents. La notion psychologique que contient le krav maga pourrait aider ces femmes, assure Vincent Feydeau. En subissant des violences physiques et morales de leur conjoint ou d’un proche, les femmes perdent alors toute assurance. En plus de leur apprendre à se défendre, nous pourrions leur apprendre à croire à nouveau en elles ».