Nutrition : 5 alliés pour une bonne digestion

. 2 minute lire

Brûlures d’estomac, lourdeurs ou ballonnements… Les effets de vos vacances apparaissent et votre digestion le ressent. En ajoutant des fibres, certaines graines ou épices à votre alimentation habituelle, vous pourriez soulager vos maux et rebooster votre digestion, sans médicament. La preuve par cinq.

Apéritifs à répétitions, barbecues entre amis ou encore brunch dans votre jardin ensoleillé…cette année encore l’été était source d’excès en tout genre. Les cures de rosé, desserts glacés ou encore saucisses sur le grill n’ont, semble-t-il, pas épargné vos petits intestins fragiles. Vous voilà désormais abonné aux maux de ventre et ballonnements.  Avant de vous rabattre sur les médicaments, misez sur certains aliments, connus pour favoriser la digestion. Ils feront toute la différence.

Les fibres

Pour soulager vos intestins, adoptez une alimentation riche en fibres. Ils préviennent la constipation et réduisent le cholestérol. En ingérer 30 à 35 g par jour, vous permettra de mieux digérer et d’assimiler les aliments. On retrouve le brocoli, le blé entier, les petits pois, la pomme, la figue mais aussi les courgettes, les carottes, les céréales, les avocats, les navets et légumes secs. Ces derniers raccourcissent le transit et procurent un sentiment de satiété plus long.

Les graines de fenouil

Si les fibres regorgent de bienfaits digestifs, les graines sont aussi nos alliées. Légères et un zeste piquantes, les graines de fenouil ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Utilisées dans les médecines traditionnelles pour améliorer la digestion, ces petites graines n’ont plus à faire leurs preuves. Aussi doté d’action drainante, le fenouil est idéal après des périodes d’excès alimentaire. On peut aussi le consommer sous forme d’infusion. Dans la famille des graines bénéfiques pour l’intestin, on retrouve aussi les graines de sésame, les graines de coriandre, les graines de cumin ainsi que les graines d’anis.

Le gingembre

Epicer les recettes n’est pas la seule vocation du gingembre ! Et pour cause, cette plante est aussi utilisée pour calmer les irritations de l’intestin. En sirotant une infusion au gingembre avant un repas, vous préviendrez les éventuels ballonnements et stimulerez les enzymes de votre digestion. Cette super plante a aussi sa place dans vos jus de fruit : le gingembre râpé fait toujours son petit effet au sein de vos collations.

Le bouillon

Recette vieille comme le monde, le bouillon d’os est consommé à travers le monde et est réputé pour ses vertus nutritives. Utile après un repas copieux, ce remède de grand-mère va détoxifier l’organisme après des abus de sucre ou produits laitiers. Vous pouvez tout à fait le préparer vous-même en faisant bouillir des os à moelle associé à de l’ail, de l’oignon, du céleri ainsi que des carottes. Gardez-le une nuit au réfrigérateur avant de le déguster.

Le curcuma

Une bonne alimentation n’est pas synonyme de plats sans saveur, bien au contraire. Reconnu pour ses propriétés régénérantes et protectrices, le curcuma soulage les ballonnements. Aussi connue sous le nom de safran des Indes, cette épice antioxydante régule la flore intestinale et va réduire le risque d’ulcère. Le curcuma joue également un rôle dans l’élimination des graisses. S’il ne peut pas faire disparaître une infection, il peut néanmoins réduire les brûlures d’estomac. Malgré tout, n’abusez pas de cette épice au risque d’irritations !

A lire pour aller plus loin

L’intestin c’est la vie !, Geneviève de Lacour, éd. First

A lire aussi : Manger mieux pour affronter l'hiver