Mes enfants sont accros aux écrans : que faire ?

. 3 minute lire

Pleurs, cris stridents et roulades par terre sont votre lot quotidien dès que vous leur demandez d’éteindre la télé ou d’arrêter leur jeu sur tablette ? Il y a fort à parier que vos enfants soient accros aux écrans. Rassurez-vous, un sevrage progressif et durable est possible. Voici quelques conseils pour retrouver un climat familial apaisé autour d’un usage modéré des différents outils numériques.

Deux tiers des enfants de moins de 2 ans regardent la télévision quotidiennement et ils sont 20% à utiliser des smartphones ou tablettes au moins une fois par semaine. C’est le constat alarmant de la première étude sur les usages des écrans en France menée par l’Inserm et rendue publique le 12 septembre dernier (Étude ELFE). Pourtant, le « pas d ‘écran avant 3 ans » est largement préconisé par de nombreux spécialistes. Autre état des lieux préoccupant : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de reconnaître l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie au même titre que celle à la cocaïne. Mais pas de panique ! Selon le Dr Serge Tisseron, psychiatre et auteur de 3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir (éd. Erès), la mise en place de règles de bonnes conduites dès le plus jeune âge permettrait d’éviter l’addiction aux écrans.

Appliquez la règle des 3-6-9-12

Pour le psychiatre, il est essentiel d’introduire les écrans de manière progressive et adaptée dans la vie de vos enfants et ce, en fonction de leur âge. Pour cela, il a proposé la règle des balises « 3-6-9-12 » : pas de télévision avant 3 ans, pas de console de jeux avant 6 ans, pas d’accès à internet (sans accompagnement) avant 9 ans et enfin pas de smartphone et pas de réseaux sociaux avant l’âge de 12 ans. On comprend ici que les règles doivent anticiper l’usage.

C’est à vous de montrer l’exemple

Même si beaucoup d’entre nous restent de grands enfants, vous avez déjà sans doute remarqué à quel point les enfants sont d’excellents imitateurs. Il suffit que vous mangiez ou que vous fassiez quelque chose pour qu’ils aient envie de manger ou de faire exactement la même chose… Donc si vous passez votre temps à consulter votre smartphone ou à regarder votre série préférée sur une tablette, difficile ensuite de lui interdire un accès aux écrans… Soyez vigilants.

Établissez des règles claires sur les temps d’écran

Pour le Dr Tisseron, l’objectif est de « cadrer et accompagner les écrans à tout âge, pour apprendre à s’en servir, et à s’en passer ». Pas question d’interdire totalement l’usage des écrans à vos enfants. En effet, ils présentent aussi des effets positifs sur l’acquisition de connaissance et seule une surconsommation aura des répercussions sur leur bien-être et leur développement. Alors, passez une sorte de contrat avec eux en leur expliquant qu’ils ont le droit de regarder la télévision ou de jouer sur une tablette pour un laps de temps établi à l’avance. Ils pourront ainsi anticiper l’arrêt et apprendront peu à peu l’autorégulation. Prenez ensuite l’habitude de leur demander ce qu’ils ont vu ou de vous expliquer ce qu’ils ont fait, « cela permet de développer leur intelligence narrative » précise le Docteur Tisseron, pour qui 30 minutes d‘exposition par jour à 3 ans suffisent amplement.

Soyez inventifs

Vous l’aurez compris, le but est d’utiliser les écrans de manière raisonnée, conviviale et constructive. Le reste du temps, proposez des alternatives à vos enfants. Soyez imaginatifs et intéressez-les à des activités manuelles comme certains jeux de construction, du bricolage ou encore de la cuisine pour les plus gourmands d’entre eux. Elles leur permettront de développer leur dextérité, de favoriser les interactions avec les autres et de développer leur imagination.

A lire pour aller plus loin :

3-6-9-12 : Apprivoiser les écrans et grandir, Dr Serge Tisseron, éd. Erès