Lutter contre le stress grâce à la sophrologie

. 3 minute lire

Encore peu connue du grand public, la sophrologie s’avère pourtant une alliée de choix pour lutter contre le stress chronique. Rencontre avec une praticienne qui nous livre le mode d’emploi pour lâcher prise.

Nous sommes tous plus ou moins victimes de stress suite à une ou plusieurs situations contraignantes. « Dans notre société occidentale, nous avons tendance à trop prendre en compte les éléments extérieurs. Lorsque nous subissons une situation qui ne nous convient pas, notre corps va se mettre en état de stress et va se contracter, décrit Marie-Christine Mastrandreas, sophrologue. Notre psychologie va alors tenter de trouver un moyen de défense par rapport à une situation qui ne nous convient pas. Le corps se met en état de crise et va vouloir se ‘suradapter’. C’est là que le stress devient chronique ». Un stress chronique qui peut entraîner de nombreuses maladies ou burn out. S’il existe des solutions pour le gérer, elles sont peu pratiquées dans notre monde occidental. « Malheureusement, on est encore peu adepte du lâcher prise dans notre société, insiste la sophrologue. Je viens de monde de l’entreprise. J’ai notamment exercé en agence de publicité. J’ai donc une bonne expérience du stress en tant que salariée. Il existe pourtant des solutions pour le gérer. C’est pour cela qu’on pratique la sophrologie ». Aperçu.

Détendre son corps en puisant dans le positif de notre existence

En sophrologie, le praticien va amener son patient à puiser dans le positif qu’il a en lui. « On a tous des souvenirs positifs dans notre vie, nous témoigne Marie-Chritine Mastrandreas. Que ce soient des souvenirs de bébé, d’enfant ou d’adolescent… C’est important pour moi de revaloriser ce positif et de l’intégrer dans nos existences ». La sophrologie est une discipline psychocorporelle qui permet de détendre le corps afin que l’esprit se relâche. La praticienne distingue trois fondamentaux constituants cette pratique : découverte, conquête et transformation. « On va à la découverte de soi-même, puis on va à la conquête de nos potentialités, fonctionnements et ressources. Ensuite, on les transforme avec la pratique ». Pour y parvenir, la sophrologue invite le patient à utiliser sa respiration. « On va amener le patient à se détendre et prendre contact avec son corps par des techniques de respiration contrôlée. Puis, dans un dernier temps, je vais aider le patient à visualiser son souvenir positif et le ramener à sa conscience. En plus de réguler le stress, la sophrologie permet de reprendre confiance en soi, puisqu’elle s’appuie sur un capital positif qui a existé dans notre vie »,  poursuit la spécialiste.

« La sophrologie, très efficace chez les jeunes enfants »

Addictions, phobies, acouphènes, émotions, troubles de l’équilibre, surpoids, confiance en soi… Les raisons qui poussent les patients à consulter un sophrologue sont diverses et variées. « J’aide aussi certains malades en services d’oncologie. C’est ce que l’on appelle les soins de support », ajoute Marie-Christine Mastrandreas. Quant au stress, il ne touche pas uniquement les adultes, semble-t-il. « On peut avoir un enfant très agité par exemple. Selon moi, ce n’est pas la solution de prendre des médicaments dès la petite enfance, ajoute la sophrologue. Je traite donc aussi des enfants et des adolescents. Ils sont très réceptifs aux pratiques. On ne va chercher que le positif en sophrologie, donc c’est toujours agréable ».

Comment se déroule une séance de sophrologie ?

La première séance va consister en un échange entre le patient et le praticien. « Pour connaître ses problématiques et sa personnalité, il va s’agir pour moi de sentir jusqu’où peut aller la personne intérieurement, confie la sophrologue. Certains par exemple, ne peuvent pas rester plus de 10 minutes les yeux fermés, d’autres sont très agitées… On va échanger aussi sur sa demande et ses attentes. Ensuite, je lui apprends les techniques ». Pour permettre aux patients de se relaxer, Marie-Christine Mastrandreas les invite à lâcher prise. « Ils connaissent tous la contraction. Car en Occident, nous ne sommes pas très familiers avec le lâcher prise. Je leur explique alors le fonctionnement de la respiration. Une fois mes techniques appliquées, on termine la séance avec un retour du patient. En quelques mots, il traduit ce qu’il a vécu et ressenti ».

Comment gérer son stress en dehors des séances ?

« Il faut être à l’écoute de ce que nous vivons, ce que nous ressentons,conseille la sophrologue. En identifiant la situation qui ne nous convient pas, on peut faire en sorte qu’elle ne génère pas un état de crise. La danse ou encore le yoga par exemple, peuvent être d’une grande aide pour gérer son stress ». A nous de trouver les solutions qui détendent. L’idéal pour percevoir les bienfaits est de consulter un sophrologue une fois chaque semaine, tout en pratiquant chez soi en parallèle, en suivant les pistes du praticien.

"Je souffre de stress chronique"

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un sophrologue ou autre professionnel capable de vous aider à lâcher prise et à gérer votre stress. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Consultez Christine Mastrandréas Consultez un autre professionnel