Les téléconsultations sont remboursées par la Sécu depuis le 15 septembre

. 2 minute lire

Le début d’une nouvelle ère pour la médecine. Depuis 15 septembre 2018, patients et médecins peuvent se retrouver en 3 clics grâce à la téléconsultation, tout en étant remboursés par la sécurité sociale.

Depuis le 15 septembre 2018, consulter son médecin depuis son domicile via un écran est par la Sécurité Sociale, au même titre qu’une consultation classique. « La téléconsultation devient accessible sur l’ensemble du territoire en France : tout médecin quelle que soit sa spécialité, peut désormais proposer à ses patients de réaliser une consultation à distance, pour toute situation médicale qu’il jugera adaptée », précise la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) dans un communiqué. Acte qui sera facturé au même tarif qu’une consultation en cabinet, dont le montant varie de 23 à 58,50 euros selon la spécialité, et pris en charge par la Sécu à hauteur de 70 % et par les complémentaires pour les 30 % restant.

C’est quoi exactement la téléconsultation ?

La téléconsultation est réalisée par un médecin (généraliste ou autre), à distance d’un patient. Elle s’effectue par vidéo, critère essentiel pour être pris en charge par l’Assurance Maladie. En téléconsultation, le médecin doit, en principe, déjà connaître son patient. Ce dernier peut donc réaliser sa consultation depuis son domicile et bénéficier d’un diagnostic médical. Son médecin lui aura communiqué un lien, l’invitant à se connecter sur un site sécurisé via un ordinateur ou tablette équipée d’une webcam. A l’issue de la consultation, le médecin peut établir une ordonnance, transmise au patient sous format papier, ou électronique. Les soins prescrits sont pris en charge dans les conditions habituelles.

Quels bénéfices ?

Pour le gouvernement, la télémédecine, qui englobe la téléconsultation, est essentielle afin de lutter contre les déserts médicaux et l’encombrement des cabinets en France. Longuement attendue, la télémédecine est un enjeu majeur pour notre système de santé vieillissant. Du côté des patients, ils voient leur parcours de soins amélioré et sont, de surcroît, pris en charge plus rapidement. En plus de faciliter l’accès aux soins pour les patients, la téléconsultation évite le déplacement à des personnes atteintes de maladies chroniques ou en incapacité de sortir par leurs propres moyens.

Les téléconsultations, vont-elles remplacer les consultations classiques ?

Les téléconsultations ne pourront pas remplacer les consultations classiques. En effet, toujours selon la CNAM, « les consultations complexes ne peuvent se faire sans un examen physique du patient ». De plus, le patient « téléconsulte » un médecin qu’il connaît déjà, lequel a donc accès à son dossier médical. Et lorsqu’une personne nécessite un certificat de pratique sportive ou un arrêt de travail, cette dernière doit toujours se déplacer en cabinet.

A lire aussi : Migraines : dois-je consulter ?