Les aliments sans gluten, riches en calories selon une enquête

. 1 minute lire

Les produits sans gluten défilent dans les rayons des supermarchés. Et pour cause le régime « Gluten Free » fait de nombreux adeptes en France. Ceci dit, prudence. Ces produits ne seraient pas aussi sains qu’on veut nous le faire croire.

Dans un numéro paru cet été, 60 Millions de Consommateurs est unanime : les produits sans gluten seraient riches en calories et additifs nocifs pour la santé. Révélation qui a de quoi faire pâlir les 5 millions de Français adeptes du « gluten free ». Si ce régime est, en principe, destiné aux intolérants au gluten, il séduit de plus en plus de personnes soucieuses de maîtriser leur alimentation ou de perdre une taille de pantalon. Pourtant, selon l’enquête menée par 60 Millions de Consommateurs, les produits sans gluten induisent des charges glycémiques non négligeable et peuvent aussi générer des carences en protéines.

Des additifs pour combler le manque de gluten

Emulsifiants, épaississants, caloriques… Si l’on en croit les enquêteurs, les industries agroalimentaires n’y vont pas de main morte pour combler le manque de gluten dans les produits. Une fois transformés pour correspondre au « gluten free », ces derniers seraient bourrés d’additifs, ce qui les rendrait encore plus caloriques. Si le régime sans gluten est devenu un effet de mode, il n’est pas pour plaire à notre santé, semble-t-il. Pour rappel, seul 1 % de la population est considérée comme médicalement intolérante au gluten. Ces derniers souffrent de la maladie cœliaque. Elle implique des troubles digestifs, vomissements, ou douleurs musculaires en cas de contact avec le gluten. Ceci dit, les ¾ des abonnés au « gluten free » n’en sont pas intolérants !

40 % de calories supplémentaires !

Certes, les aliments sans gluten sont plus faciles à digérer. Mais ils  augmentent la glycémie et la sensation de faim selon 60 Millions de Consommateurs. Des experts ont comparé la composition de deux pains aux graines : l’aliment sans gluten présentait environ 40 % de calories supplémentaires. Il contient également 3 additifs, propices aux ballonnements s’ils sont consommés à haute dose. Conclusion de l’enquête : bannir le gluten n’est pas synonyme de minceur !