J’accumule les crises de foie, comment m’en sortir ?

. 3 minute lire

Douleurs abdominales, maux de tête, nausées… ? Vous êtes peut-être victimes d’une crise de foie. En cas d’excès, de repas trop copieux, ou tout simplement si votre foie est fragile, il peut avoir du mal à éliminer les toxines accumulées. Comment prévenir ces crises ? Et surtout, comment les traiter ? Les conseils d’un nutritionniste.

« Le foie est un filtre, chargé d’éliminer les toxines que l’on ingère. Et lorsque celui-ci se trouve débordé, il ne pourra plus assurer sa fonction, nous partage Raphaël Gruman, nutritionniste. L’organisme fera alors en sorte d’éliminer les toxines plus vite, par des vomissements et des diarrhées. C'est la crise de foie ». L’origine de cette pathologie s’explique en principe par une alimentation riche en graisses. « Les graisses animales sont, en effet, plus difficiles à digérer, confirme le spécialiste. L’alcool aussi favorise la crise de foie. Le chocolat aussi possède une graisse pouvant causer du tort au foie ». Si les repas copieux sont susceptibles de provoquer une crise de foie, il peut y avoir d’autres raisons. Certains patients ont un foie plus fragile que la normale : les capacités d’élimination des toxines sont alors restreintes. Quels sont les symptômes ? Comment dissocier la crise de foie de la gastro-entérite ? Comment la traiter ? Et surtout, comment la prévenir ? Raphaël Gruman, aussi auteur de La méthode Gruman (éd. Leducs) nous partage ses conseils.

Crise de foie ou gastro-entérite ? Comment savoir ?

Il est vrai que les symptômes de la crise de foie peuvent se rapprocher de ceux de la gastro-entérite. « Il s’agira de nausées, vomissements, diarrhées parfois…Mais dans le cas d’une crise de foie, vous ressentirez une grande douleur abdominale au moment de la palpation, décrit le nutritionniste. En appuyant sur le foie, on comprend tout de suite qu’il subit une crise. Or, ce n’est pas le cas avec la gastro-entérite, dont les douleurs vont être intestinales ». La crise de foie peut aussi être plus légère. Elle n’impliquera pas de vomissement, mais uniquement des douleurs abdominales et le sentiment d’être barbouillé.

Comment traiter la crise de foie ?

Il faut mettre le foie au repos, impérativement. « Optez pour une détox et hydratez-vous un maximum. L’eau permet de chasser les toxines et stimuler la vésicule biliaire, qui produit la bile, poursuit Raphaël Gruman. Et c’est la bile qui permet d’éliminer les graisses ». Le nutritionniste préconise aussi le jus de citron. Associé à un verre d’eau (tiède de préférence), le jus de citron pris à jeun en début de journée va stimuler la vésicule biliaire et permettre le nettoyage du foie. « Ça fonctionne aussi avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre le matin. C’est très efficace ». Attention à la prise de médicaments néanmoins. S’ils peuvent soulager certaines douleurs, ils sont à éviter lors d’une crise de foie. « Ils vont encore plus surcharger le foie. Ils n’aideront pas à atténuer les symptômes. Certains médicaments peuvent même provoquer une crise de foie à eux seuls. C’est ce qui s’appelle l’hépatite médicamenteuse. Ils peuvent réellement endommager le système digestif », prévient le spécialiste.

« Je fais des crises de foie régulièrement. Comment les prévenir ? »

« Pour commencer, il convient de remettre son alimentation en question, estime Raphaël Gruman. Accumulez-vous les repas trop copieux ? Trop riches en graisses ? Consommez-vous trop d’alcool ? Si c’est le cas, pratiquer des cures de 15 jours tous les deux mois. Le radis noir et l’artichaut fonctionnent assez bien. Cela devrait limiter les crises ». Pour d’autres personnes en revanche, l’origine des crises de foie à répétition peut être médicale. « Chacun a un foie plus ou moins efficace dans l’élimination des graisses. Certains ont un foie plus fragile. Si c’est le cas, il convient d’effectuer quelques examens. Les bilans sanguins peuvent en dire plus sur les constantes au niveau du foie. On peut aussi pratiquer une échographie pour éliminer toute maladie potentielle ». Si vous faites partie de ses patients au foie fragile, devenez adepte de la détox. Les cures de jus de citron et bouillons de légumes sont des méthodes curatives très efficaces. « Respectez des heures de repas fixes. Et évitez de grignoter au long de la journée. Cela stimule l’appareil digestif en permanence et rend le foie moins performant », conseille encore Raphaël Gruman.

Si vous êtes victimes d’une crise de foie, c’est le médecin généraliste qu’il convient de consulter. Il pourra vous proposer le traitement adapté et vous donner ses recommandations en matière d’alimentation. En revanche, si vous avez tendance à enchaîner les crises de foie, un nutritionniste peut vous aider à repenser vos habitudes alimentaires, et vous orientera si l’origine des crises est plus profonde.

Propos recueillis par Emmanuelle Jung, journaliste pour HelloConsult (helloconsult.com)

"J'accumule les crises de foie"

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un nutritionniste capable de vous accompagner et surtout de vous aider repenser votre alimentation. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Trouvez un(e) nutritionniste Consultez un autre professionnel