Et si le chocolat nous voulait du bien ?

. 3 minute lire

Chaque année en France, 390 000 tonnes de chocolat sont dévorées. S’il déchaîne les passions sucrées, le chocolat a aussi d’autres vertus. Il s’avère aussi source de bien-être ! Antistress, élixir de bonheur, aphrodisiaque… Et cette liste n’est pas exhaustive. Il regorge de bienfaits pour la santé.

Un allié anti-stress

Doté d’un effet relaxant, le chocolat permet de vaincre le stress en procurant une sensation de bien-être. Riche en vitamine B et antioxydants, il réduit le niveau de cortisol, l’hormone du stress, présent dans votre sang. Laissez libre court à votre gourmandise, sans excès, et vous direz adieu à l’anxiété.

Bon pour le cholestérol

Bonne nouvelle pour les gourmands contraints de surveiller le cholestérol ou leur diabète ! Si le chocolat est gras, il contient pourtant du bon gras, comme l’explique le Dr Plumey nutritionniste. Nos chères tablettes contiennent des phytostérols, connus pour diminuer l’absorption du cholestérol alimentaire. Les diabétiques peuvent être rassurés à leur tour : le chocolat n’élève pas (ou très peu) la glycémie, s’il est consommé modérément.

Un plein de magnésium

Ce n’est un secret pour personne. Le chocolat, et en particulier le noir, est riche en magnésium. Une plaquette de 100 g de chocolat apporte 110 mg de magnésium, ce qui réduit les crampes et contribue grandement au bon fonctionnement musculaire. Cette source de magnésium va aussi permettre à votre organisme de lutter contre la fatigue.

Il régule la tension artérielle

Pourvu d’antioxydants, le chocolat dilate les vaisseaux sanguins et lutte contre le vieillissement. Le dosage idéal ? Contentez-vous de deux carrés par jour, ils suffiront à prévenir les risques cardiovasculaires.

Il rend tonique

Besoin de se surpasser ? Un dossier urgent à boucler ou une séance de sport imprévue ? Misez sur le chocolat. Ses bienfaits énergisants et stimulants ne sont pas un mythe. Sa teneur en potassium va booster votre tonus et stimuler votre cerveau, allant jusqu’à optimiser votre capacité de concentration. Ne vous privez pas de quelques carrés, ils dynamisent votre organisme et agissent sur votre mémoire.

Il est aphrodisiaque

Un conseil pour ceux qui souhaitent enflammer des nuits débridées : préférez la boite de chocolats aux traditionnelles roses rouges. Sachez que le chocolat est un excellent aphrodisiaque. Riche en phénylethylamines, surnommées « hormone du plaisir », il est réputé pour activer les zones du cerveau favorisant le désir sexuel. Rien de mieux pour pimenter vos étreintes passionnées…

Il ne fait pas grossir

Oui, vous avez bien lu ! Consommé de façon raisonnable, le chocolat ne fait pas grossir. En moyenne, les adeptes de chocolats s’avèrent même plus minces que les autres. Explication : selon Katia Tardieu, diététicienne, les consommateurs de chocolats ne subissent pas la frustration puisqu’ils s’accordent un plaisir. Dans le cas contraire, vous priver, vous expose à d’autres débordements alimentaires qui, eux, conduiront à une prise de poids. L’idéal est de se limiter à 3 ou 4 carrés de chocolat par jour. Dégusté sans abus, le chocolat n’aura pas d’influence sur votre poids.

Il rend heureux

Son goût exquis n’est pas la seule vertu du chocolat. Cet aliment gourmand joue aussi sur notre moral. Considéré comme un antidépresseur, il stimule la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. Pour redonner le sourire aux résidents d’une maison de retraite dans les Yvelines (78), le Dr Goldman, gérontologue, leur a prescrit un traitement très simple : deux carrés de chocolat noir, midi et soir. Grâce aux propriétés euphorisantes du chocolat, cette expérience a eu des effets bénéfiques sur leur humeur et a permis de réguler des états dépressifs. En cas de petit coup de blues, succombez à deux carrés. Vous serez sur un petit nuage.

En bref, le chocolat est un aliment très sain à condition de modérer sa consommation. Sur ce, bonne dégustation !


A lire pour aller plus loin

Le Grand Livre de l’Alimentation, Dr Laurence Plumey, éd. Eyrolles