D’où vient l’asthme ?

. 3 minute lire

L’asthme est une maladie respiratoire qui touche plus de 4 millions de personnes en France. Si ses premières manifestations surviennent durant l’enfance, on peut aussi contracter l’asthme à l’adolescence ou à l’âge adulte. Aujourd’hui, cette inflammation chronique des bronches est de mieux en mieux traité. On fait le point.

L’asthme est une inflammation chronique des bronches, entraînant leur hyper réactivité face à certaines substances. Cette maladie va se manifester par différentes crises (sifflements ou gênes respiratoires). « Dans les cas les plus graves, ces crises peuvent nécessiter une hospitalisation, précise l’Inserm. Il n’existe pas un asthme, mais plusieurs formes de la maladie dont l’étude devrait conduire au développement de nouveaux traitements ». Premier symptôme pour le patient : cette sensation désagréable de manque d’air. Et pour cause, l’inflammation provoque la contraction des muscles bronchiques qui conduit à une réduction du diamètre des bronches. Si dans certains cas, la toux est le seul symptôme, la plupart du temps, le débit d’air se trouve réduit et entraîne une réelle difficulté à respirer. La fréquence des crises varie d’un individu à l’autre et celles-ci peuvent s’aggraver lors d’un effort physique ou durant la nuit. Non prise en charge, l’asthme peut devenir très grave, puisqu’elle est responsable de 600 000 journées d’hospitalisation et 2000 décès par an en France, selon les chiffres de l’Inserm. Heureusement, des traitements existent.

Quels sont les facteurs de risque ?

L’asthme peut résulter d’une prédisposition génétique. Mais pas seulement. Certains facteurs environnementaux vont aussi influer sur la survenue du trouble. On pense aux allergènes présents à l’intérieur des habitations (acariens, moisissures, squames), mais aussi à l’extérieur (pollens). Aussi, le tabac est considéré comme un important facteur de risque, au même titre que la pollution de l’air. Pour certains patients, leur asthme peut être provoqué sur leur lieu de travail si ces derniers sont en contact fréquent avec des produits chimiques. Enfin, l’air froid, les émotions fortes, l’exercice physique ou certains anti-inflammatoires peuvent être à l’origine de certaines crises.

Certains facteurs peuvent prédisposer un individu dès la petite enfance. Les rhinites allergiques qui surviennent durant l’enfance multiplient le risque d’asthme par trois. Les conjonctivites allergiques, les bronchiolites à répétition annoncent aussi des prédispositions, tout comme la prématurité ou faibles poids à la naissance.

Comment savoir si je suis asthmatique ?

« Un bilan reposant sur un interrogatoire et un examen clinique permet d’évaluer la sévérité de l’asthme et d’en rechercher les causes », affirme l’Inserm. Et selon l’établissement de recherches, des tests respiratoires peuvent être effectués à partir de 3 ans. Il s’agit d’un test permettant de mesurer les volumes d’air inspirés et expirés en soufflant dans un tube. Des tests cutanés seront réalisés dans les cas où l’asthme est d’origine allergique, afin d’identifier la cause. « Il est en outre nécessaire de rechercher les circonstances de déclenchement d’une crise : allergène, stress, médicaments, environnement, travail… », ajoute l’Inserm.

Comment traiter l’asthme ?

L’asthme ne se guérit pas, puisqu’une fois survenu, il persistera tout au long de la vie. Seules des phases de rémission peuvent parfois faire oublier la maladie. Mais celle-ci ne disparaît pas. Pour contrôler la maladie, votre médecin vous prescrira un traitement de fond quotidien et un traitement pour les crises. « Il est, en outre, fondamental d’éliminer les facteurs déclenchant de son environnement, pour limiter les crises », précise encore l’Inserm. Le traitement de fond aura pour but de limiter la fréquence et la sévérité des crises d’asthme. Il s’agira d’anti-inflammatoires, corticostéroïdes associés à un bronchodilatateur de longue durée. Le traitement des crises, quant à lui, traitement uniquement les symptômes, et non la maladie. Le bronchodilatateur d’action rapide traitera la crise de façon imminente.

Vous pensez être victime de crises d'asthme ?

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un médecin généraliste capable de vous suivre et de vous proposer un traitement. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Trouvez un médecin généraliste Consultez un autre professionnel