Comment éviter de prendre du poids pendant les fêtes ?

. 4 minute lire

Foie gras, saumon, bûche, fromage, champagne, chocolat… Cette année encore, les fêtes de fin d’année s’annoncent sans pitié pour notre belle silhouette. Conseils de pro pour éviter de commencer 2019 avec des kilos en trop !

Si les excès de Noël nous attendent au tournant, il existe des moyens de limiter la casse semble-t-il. Car, aucun de nous ne souhaite entamer la nouvelle année avec des kilos superflus. Mais comment profiter pleinement des fêtes de fin d’année sans contrarier notre balance ? Entretien avec Raphaël Gruman, nutritionniste, qui nous donne les bonnes pistes.

Qu’est-ce qui fait prendre du poids pendant les fêtes ?

Les fêtes de fin d’année sont propices aux excès en tout genre. « Il va y avoir un maximum de produits gras ou sucrés, décrit le nutritionniste. On pense au foie gras ou encore à la bûche de Noël qui vont être très caloriques. » Et par-dessus tout, les repas ont tendance à durer et se multiplient sur plusieurs jours consécutifs. « On va donc avoir du mal à éliminer les calories prises et les toxines, ce qui va conduire à la prise de poids », ajoute Raphaël Gruman. Et selon ce dernier, les circonstances ne nous facilitent pas la tâche. « On se réunit en famille, nous sommes entraînés par les autres, et on consomme aussi plus d’alcool que le reste de l’année. Enfin, lorsque nous sommes nombreux, nous avons cette capacité à manger plus. Tous ces facteurs conduisent à la prise de poids », affirme le spécialiste.

Doit-on faire un régime avant les fêtes ?

Pour Raphaël Gruman, s’infliger un régime avant les fêtes n’est pas la meilleure solution. « Il sera plus efficace après les fêtes. Si on suit un régime avant Noël, on va arriver au repas du réveillon en étant frustré, en ayant plus faim. Cela va nous inciter à consommer plus d’aliments caloriques. Cette attitude est très propice à la prise de poids ».

Une journée détox entre Noël et Nouvel an

Pour Raphaël Gruman, la restriction n’est pas efficace. « Je trouve qu’un régime au moment des fêtes sera frustrant. En principe, j’incite mes patients à profiter pleinement du 24 et du 25 sans se soucier des calories, quitte à faire des abus. Puis on profitera du 27 et 28 pour compenser les excès ». Son conseil ? Une journée détox ! « Consommez des bouillons de légumes tout au long de cette journée. Cela va nettoyer votre foie et éliminer les calories, tout en régénérant votre flore intestinale », ajoute le nutritionniste. Les deux jours suivants la journée détox, il s’agira de bannir tous les sucres et se contenter de légumes, laitage et produits d’assaisonnement. « Enfin, on peut revenir sur une alimentation plus équilibrée jusqu’au 31 décembre, qui annonce une nouvelle soirée d’excès ». Puis on pourra suivre le même protocole, à savoir une journée détox le 2 janvier puis un régime sans sucre les 3 et 4.

Quels aliments éviter ?

Sans grande surprise, ce sont le foie gras et le pain qui forment le « duo infernal » ! « Cette combinaison est très calorique,estime Raphaël Gruman. Le foie gras contient beaucoup de graisses, et le pain est riche en glucides ». Et face au séduisant plateau de fromages, le spécialiste nous recommande de se rabattre sur les fromages de chèvre, deux fois moins caloriques que les autres. « Plus la pâte du fromage sera dure, plus il sera gras, témoigne le nutritionniste. Le parmesan, l’emmental et la tomme sont les plus caloriques ». Enfin, en guise de boissons, Raphaël Gruman préconise d’éviter les alcools forts. « Ce sont les plus caloriques. Souvent, ils seront associés à des softs ou soda. Donc on cumule en plus, du sucre ». Enfin, boire un verre d’eau entre chaque verre d’alcool permettra de limiter les quantités.

On mange lentement et on s’hydrate

En mangeant le plus lentement possible, vous aurez tendance à moins vous précipiter sur les mignardises. « En début de repas, je vous conseille de commencer par les aliments les moins caloriques. Par exemple, si le plateau de fruits de mer fait partie des mets, servez-vous en début de repas, recommande Raphaël Gruman. Ces aliments non-caloriques vont contribuer à la satiété et occuper une grande place dans l’estomac. Vous aurez alors moins faim pour les autres (dinde aux marrons, fromages, desserts…). Pensez aussi à vous hydrater pendant le repas. L’eau remplie l’estomac et dissuade de se resservir trois fois ».

Comment éviter l’annuelle crise de foie ?

L’arme fatale anti crise de foie ? Le citron ! « A jeun, avec un peu d’eau, le jus de citron contribue à l’élimination des toxines et évite aux personnes sensibles de développer des crises de foies. Cette méthode fonctionne très bien pendant les fêtes (et le reste de l’année aussi), confirme le nutritionniste. Le citron va activer la production de bile au niveau de la vésicule biliaire. L’acide alors présent au foie va dégrader les graisses et donc aider à digérer ». Adoptez cette routine, vous vous sentirez rapidement moins ballonné et moins barbouillé.

Et surtout… ne pas culpabiliser !

Un conseil qui fait plaisir à entendre : « Ne culpabilisez pas quand vous faites des écarts et profitez ! Vous repartirez de plus belle en 2019, encourage Raphaël Gruman. Vous pouvez aussi pratiquer une activité physique, même pendant la période des fêtes ». En effet, selon lui, on peut très bien pratiquer le footing pour éliminer les excès durant les jours creux (27-28-29 notamment). Cela va aussi permettre d’éradiquer les toxines et vous protégera des crises de foie.

Retrouvez nos professionnels de la nutrition