Comment calculer mon IMC ?

. 3 minute lire

L’IMC ou indice de masse corporelle est considéré comme un indicateur de l’état de santé d’un individu. Pour la calculer, les médecins prennent en compte le poids et la taille de leurs patients. Grâce à l’IMC, nous pouvons déterminer si une personne se trouve en surpoids.

L’indice de masse corporelle est un outil, reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) permettant de se situer sur une échelle de maigreur, surpoids, obésité ou corpulence normale. En fonction du résultat, le patient pourra adopter les mesures thérapeutiques qui s’imposent. Selon Edith Knafo, diététicienne, « la corpulence dite ‘normale’ est la zone de poids laissant espérer une bonne santé le plus longtemps possible ».  Si calculer son IMC permet de situer sa corpulence, cet outil présente aussi certaines limites. On fait le point.

Comment calculer mon IMC ?

Vous êtes parfaitement en mesure de calculer votre IMC, seul, depuis votre domicile. Ce dernier correspond à votre poids (en kg), divisé par votre taille (en mètre) au carré. Les seules données dont vous aurez besoin seront votre poids et taille. Par exemple, si vous pesez 60 kg pour 1, 70 m, il vous suffit de multiplier 1, 70 par 1,70. Cela vous donnera 2,89. Ensuite, il conviendra de diviser votre poids (60) par ce résultat. L’IMC sera alors de 20,7 pour cette corpulence. Sachez que le calcul de l’IMC sera le même pour les hommes et les femmes.

Que signifie mon IMC ?

Selon l’OMS, votre IMC doit se situer entre 18,5 et 24,9 pour une corpulence dite  normale. Six catégories sont définies à travers le résultat du calcul de l’IMC. On parle de maigreur sévère si vous vous situez entre 10 et 15,9, de maigreur entre 16 et 18,4, de surpoids entre 25 et 29,9, d’obésité entre 30 et 39,9 et enfin d’obésité sévère à 40 et plus.

Attention, jusqu’à l’âge de 18 ans, c’est la courbe du poids enfant qui sera prise en compte. « Pour les enfants, on se reporte à la courbe du poids du carnet de santé. L’IMC y est clairement indiqué », précise Edith Knafo.

Fourchette « obésité » : que faire ?

En tant qu’adulte, si votre IMC approche ou dépasse les 30, il y a de fortes chances que vous souffriez d’obésité. Il est alors vivement recommandé de consulter un professionnel de la nutrition afin d’être suivi. Un IMC supérieur ou égal à 35 implique d’importants risques de contracter une maladie cardiovasculaire ou le diabète.

L’IMC, un indicateur limité

En cabinet médical, la mesure d’IMC sera complétée par une pesée sur une balance indédancemètre. Cette dernière évaluera les différents types de masses. « Car l’IMC à lui seul ne tient pas compte de la masse maigre musculaire, ni de la masse grasse, ni de la masse hydrique et de l’eau corporelle, ajoute la diététicienne. On peut très bien se trouver dans la fourchette de poids idéal et vouloir perdre quelques kilos, ou au contraire se trouver dans la catégorie ‘surpoids’ et être bien dans son corps ». L’IMC ne correspond pas toujours au poids de forme, qui est un poids avec lequel chaque personne se sentira bien. Le poids forme dépendra de paramètres morpho-physiologiques comme la tension et le tour de taille ainsi que le bilan sanguin.

Par ailleurs, l’IMC ne décèle pas les éventuels troubles alimentaires d’après le diététicien Nicolas Sahuc. « Il n’aide pas à comprendre la présence ou l’absence de matière grasse qui altère l’état de santé. Il ne détecte pas les troubles alimentaires. Il peut y avoir des personnes obèses avec un IMC élevé qui mangent correctement d’un point de vue nutritionnel. Et aussi des boulimiques donc l’IMC semble normal ». En effet, au sein de la fourchette standard (qui va de 18,5 à 24,9), il peut y avoir des différences de poids pouvant atteindre les 15 kg chez les personnes. « Cet indicateur est limité, car il ne prend pas en compte le ressenti et l’aspect esthétique du patient. D’ailleurs, on n’utilise jamais l’IMC chez le sportif », conclu le spécialiste.

Article réalisé par Emmanuelle Jung, journaliste chez HelloConsult (helloconsult.com)

Vous souhaitez comprendre votre IMC ?

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un diététicien capable de vous accompagner dans votre démarche. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Trouvez un(e) diététicien(ne) Consultez un autre professionnel