Cheveux ternes en hiver : quelles solutions ?

. 3 minute lire

Chauffage à intérieur, vents glacés à l’extérieur, sans parler des frottements du bonnet… l’hiver en fait voir de toutes les couleurs à vos pauvres cheveux. C’est le moment de redoubler d’attention ! On mise sur des soins, masques, massages du cuir chevelu, mais aussi sur une bonne alimentation… Nos secrets pour retrouver des cheveux brillants et en bonne santé.

Gare au sèche-cheveux

Vous pensez que le sèche-cheveux est votre meilleur ami, (hors de question de sortir dans le froid les cheveux mouillés, on est d’accord), et pourtant… Tout comme la brosse, une utilisation intensive du sèche-cheveux peut agresser la fibre capillaire. Contentez-vous de la fonction « tiède » du sèche-cheveux, en le maintenant à 30 cm de votre chevelure. On évite évidemment les lissages jusqu’à ce que vos cheveux aient retrouvés leur vitalité. La brosse reste nécessaire pour se débarrasser de toutes les impuretés (pellicules, poussières, pollution etc.). On en choisi donc une en fibres naturelles, et on brosse délicatement pour ne pas agresser davantage.

Une bonne alimentation riche en vitamines B

L’alimentation joue aussi un rôle sur la santé du cheveu : sa solidité est liée à son composant majeur, la kératine. Pour fabriquer une kératine de qualité, il faut consommer des protéines, de préférence animales (poulet, bœuf, thon…). Les végétariennes peuvent se rabattre sur le soja, les lentilles ou le quinoa. Les vitamines B ont aussi leur importance sur la pousse et l’éclat de votre chevelure. On en trouve dans la viande, mais aussi dans les légumes, fruits secs, et levure de bière. Contre la chute des cheveux, privilégiez des aliments riches en fer. Si les problèmes persistent, vous pouvez aussi ingérer des compléments alimentaires, que vous pourrez vous procurer en pharmacie.

On soigne les racines

Vous avez porté un bonnet toute la journée et votre cuir chevelu vous gratte… Pas de panique ! Optez pour des masques à laisser reposer sur votre tête avant le shampooing. Ils vous apaiseront. Adeptes du Do It Yourself(« faites le vous-même »), vous pouvez simplement vous masser la base des racines avec un mélange d’huiles : une base neutre mélangée avec de l’huile de ricin (qui est connue pour faire pousser les cheveux plus vite), ou encore avec de lavande (contre les pellicules).

Cheveux longs : un masque avant le shampooing

Pour mieux vaincre les méfaits de l'hiver sur vos longueurs, misez sur les masques intensifs avant chaque shampoing. Les huiles végétales (argan, coco, macadamia) sont idéales pour hydrater et prévenir l’apparition des fourches. Pour une hydratation maximale, vous pouvez appliquer un masque sans rinçage à l’issue du shampoing. Attention, étalez l’huile uniquement sur les zones sèches, sinon vos cheveux deviendront gras.

Bien choisir son shampoing !

Si vos cheveux sont plus gras en hiver, votre premier réflexe est de les laver plus souvent. Grave erreur ! Ils seront encore plus gras et deviendront cassants ! La solution ? Utiliser des produits moins agressifs. Evitez les shampoings contenant des sulfates, car ils irritent le cuir chevelu. Au contraire, misez sur un produit plus doux, adapté à la nature de vos cheveux. Sous la douche, massez votre cuir chevelu afin de stimuler la circulation sanguine. Pour les plus courageux, terminez le rinçage par un jet d'eau froide : cette veille astuce fait ses preuves. L’eau froide referme les écailles du cheveu, et fait briller !

L’étape cruciale de l’après-shampoing

Ne négligez pas l’étape de l’après-shampoing. Ils peuvent littéralement sauver votre chevelure. On choisit un soin riche et hydratant. Vous avez le choix : après-shampoings, soins sans rinçage, masques intensifs… Le tout est de bien suivre la notice (temps de pose, avec ou sans rinçage) ! Choisissez-en contenant des lipides : huile d’argan, macadamia, noyau d’abricot ou de jojoba. Si vous l’appliquez au moins une fois par semaine, vous devriez raviver vos cheveux fatigués.