Boulimie : comment s’en sortir ?

. 3 minute lire

En se privant de nourriture pour mincir, certaines personnes vont subir la frustration. A tel point que ces dernières finissent par craquer et manger sans modération. Vient ensuite la culpabilité qui précède une nouvelle période de privation. Si la boulimie s’apparente à un réel cercle vicieux, il est pourtant possible de s’en sortir.

A l’heure des réseaux sociaux, des selfies et des stories, nous sommes inondés d’images de plus en plus « parfaites ». Certaines filles, parfois très jeunes, vont alors vouloir devenir mince à tout prix : un premier pas vers la boulimie. Ce trouble alimentaire est un cercle vicieux : à force de se priver de nourriture, on finit par « craquer » quitte à se gaver le plus possible… pour finalement se priver à nouveau, assailli de culpabilité. Causes, symptômes, prise en charge… On fait le point avec Raphaël Gruman*, nutritionniste, et on vous apprend à gérer ce trouble.

Comment devient-on boulimique ?

La boulimie débute par un « contrôle extrême de l’alimentation, avec beaucoup de privations », commence Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de La méthode Gruman. Mais, contrairement à l’anorexie, la privation fini par générer un « craquage ». « Le craquage sera aussi important que la restriction l’a été. Au moment où elle va craquer, la personne va avoir une envie irrépressible de consommer des aliments. » Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la boulimie n’est pas liée à la faim, mais au stress, l'anxiété, l'angoisse, la solitude ou l'ennui... « La crise va se définir par une prise alimentaire complètement désordonnée, explique le nutritionniste. La personne se dirige vers le frigo, pour enchaîner sucré, salé – peu importe – jusqu’à saturation ».

La phase suivante diffère en fonction des individus : « Soit il ressent un dégoût, et se prive encore plus les prochains jours – ce qui accentue la boulimie. Soit, il y a un dépassement des capacités gastrique. La personne est donc obligée de vomir pour se sentir mieux » développe Raphaël Gruman. Ces excès alimentaires vont faire culpabiliser la personne boulimique, et renforcer sa déprime. Un vrai cercle vicieux.

Comment reconnaître une personne boulimique ?

Plus la personne tardera à consulter, plus loin elle s’enfoncera dans la boulimie. Si l’un de vos proches adopte un comportement inquiétant – par exemple, en stockant la nourriture, en perdant et reprenant du poids continuellement, se privant de manger à table, en s’enfermant aux toilettes, en devenant irritable – il est nécessaire d’en parler pour ne pas le laisser s’enfermer dans un comportement dangereux. «Pour en sortir, un double suivi est nécessaire dans la majorité des cas : psychologique et nutritionnel », précise le nutritionniste.

Comment sortir de la boulimie ?

Sortir de la boulimie est possible, car ce trouble est aujourd’hui mieux compris. La personne doit réapprendre, dans le cadre d'une prise en charge nutritionnelle, à manger « normalement » : équilibré, régulièrement et à des heures fixes. « Le but est de rééquilibrer l’alimentation pour retrouver une sensation de faim normale, mais aussi éviter les carences alimentaires », explique Raphaël Gruman. Le nutritionniste explique en effet que : « consommer des aliments et les régurgiter ensuite ne laisse pas le temps au corps d’assimiler les vitamines. Cela peut  engendrer des carences classiques – chute de cheveux, d’ongles – ou des carences plus graves – troubles métaboliques ou cardiaques ». Les personnes boulimiques peuvent aussi être victimes de carences en fer et subir une anémie assez importante.

Retrouver une alimentation équilibrée, sans carences ni restriction, fera peu à peu diminuer les crises de boulimie et leur fréquence. Mais alors, comment contrôler son poids sans tomber dans l’obsession ? « Il ne faut pas peser les aliments ou calculer les calories au gramme près, conseille le nutritionniste. Il faut prendre de la distance par rapport au contrôle, pour que l'envie de maigrir ne devienne pas oppressante. »

*Raphaël Gruman, nutritionniste, auteur de La méthode Gruman, 3 mois pour perdre du poids avec la Diététique Intégrative, publié chez Quotidien Malin, éd. Leduc

Vous pensez souffrir de boulimie ou autre trouble alimentaire ?

HelloConsult, première plateforme de téléconsultation en France, vous permet de trouver rapidement un psychiatre capable de vous accompagner et surtout de vous aider à trouver des réponses. La consultation se fait en ligne, quand vous le voulez, de façon simple et sécurisée.

Trouvez un(e) psy Consultez un autre professionnel