6 jours en moyenne pour obtenir un rendez-vous chez un généraliste selon une enquête

. 2 minute lire

D'après les chiffres de la DRESS les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous médical en cabinet. Les résultats sont édifiants : il faut en moyenne 6 à 80 jours pour obtenir une consultation chez un médecin.

A croire que la téléconsultation arrive à point nommé. Selon une enquête dévoilée le 8 octobre par la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DRESS), la présence d’un professionnel de santé à une distance raisonnable du domicile ne garantit pas son accessibilité. « Encore faut-il que le professionnel puisse accorder un rendez-vous, indique le communiqué. Pour un médecin généraliste, par exemple, 6 jours s’écoulent en moyenne entre la prise de contact et le rendez-vous, tous motifs confondus ». Et le temps d’attente est encore plus long dans les communes ou l’accessibilité géographique aux professionnels de santé est faible, semble-t-il. Quant à certaines spécialités, les délais d’attente avant un rendez-vous peuvent même aller jusqu’à deux mois…

80 jours pour un rendez-vous en ophtalmologie

En effet, les médecins généralistes présentent les délais d’attente les plus court selon l’enquête de la DRESS. Ces derniers mentionnent 3 semaines, en moyenne, pour obtenir un rendez-vous chez le pédiatre, 1 mois pour un chirurgien-dentiste, 1 mois et demi pour le gynécologue, 50 jours pour le cardiologue, 61 jours en dermatologie et jusqu’à 80 jours en ophtalmologie. Un quart des rendez-vous chez les médecins généralistes se concrétisent après plus de 5 jours pour un quart des patients. Le délai d’attente peut même dépasser les 11 jours dans 10 % des cas !

Des disparités en fonction des territoires

Un constat qui s’explique en partie par la densité médicale par région. Les disparités sont présentes en fonction des territoires. En Hauts-de-France par exemple, on compte 300 médecins, toutes spécialités confondues, pour 100 000 habitants. Un chiffre qui est de 339 pour la France métropolitaine. L’étude de la DRESS démontre ainsi qu’il est plus aisé d’obtenir un rendez-vous chez un médecin en ville qu’en campagne. Néanmoins, l’attente sera nettement réduite dès lors que « la demande de rendez-vous fait suite à l’apparition ou à l’aggravation de symptômes », affirme l’enquête.

Cette étude ne manque pas de confirmer l’enjeu clé de la télémédecine, notamment de la téléconsultation, pour améliorer le système de santé et l’accès aux soins pour tous. Les consultations à distance, via webcam, vont permettre une prise en charge plus rapide en évitant aux patients de renoncer à leurs soins à cause des délais d’attente trop longs. Et pour lutter contre les déserts médicaux et l’engorgement des cabinets, le gouvernement a annoncé, le 15 septembre dernier, que les téléconsultations se verraient remboursées par la Sécurité sociale, au même titre que les consultations classiques.