5 bons moyens de relâcher la pression au travail

. 2 minute lire

Depuis la rentrée, la routine a repris son cours. Ou plutôt cette éternelle course à la perfection. Au travail vous tentez tant bien que mal de suivre toutes vos bonnes résolutions. Attention à ne pas perdre pied. Découvrez 5 conseils pour relâcher la pression au bureau.

Trier vos priorités au travail

Tous vos dossiers en cours n’ont pas la même priorité. Lorsque vous vous sentez surmené, faites le tri et procédez par élimination. Organisez votre journée avec les missions les plus urgentes, et planifiez les autres pour le lendemain. Evitez de commencer plusieurs choses à la fois. Vous serez plus efficace et plus zen en travaillant méthodiquement chaque mission à 100 %, les unes après les autres.

Les pauses en plein air

Etablissez des petits rituels, et ce, dès votre reprise. A 16 heures lorsque l’après-midi commence à paraître longue, sortez prendre l’air et aérez votre esprit quelques minutes. Faites cette pause avec une collègue que vous appréciez, histoire de parler d’autre chose que des dossiers en cours. Profitez de ce moment durant 5 à 10 minutes. Vous retournerez à votre bureau avec un nouveau regain d’énergie.

La relaxation par la respiration

Votre respiration en dit long sur votre situation émotionnelle. En période de grand stress, elle va s’accélérer. Lorsque vous avez peur, elle se bloque. Pourtant, c’est une respiration calme et sereine qui vous permettra d’affronter les difficultés. Avant une réunion qui vous angoisse, pensez à vous octroyer 2 à 4 minutes pour travailler votre respiration. Posez votre main au-dessus de votre hanche droite. Respirez longuement et calmement en ayant la bouche légèrement entrouverte.  Faites de même à gauche.

Les déjeuners à l’extérieur

Stop aux petits encas ou sandwich dégustés tristement à votre bureau en consultant vos mails. Il est important de profiter d’une vraie coupure le midi. Alors prenez l’habitude de quitter votre bureau, même une petite heure, pour déjeuner. Rejoignez une amie ou un membre de votre famille qui travaille à proximité. Vous pouvez aussi sortir entre collègues. Prenez votre salade et savourez-la dans un parc. En hiver, calez-vous au chaud dans une brasserie de temps en temps. S’il est pratique de déjeuner au bureau en période de grand rush, cela ne doit pas devenir une habitude. Vous et votre corps avez besoin d’une « vraie » pause pour vous aérer l’esprit…et être plus serein et efficace le reste de la journée.

Adoptez l’attitude du « lâcher prise »

Plus qu’une technique concrète, le « lâcher prise » s’apparente à un art de vivre. Lorsque vous parvenez à lâcher prise, vous vous délestez de l’émotion désagréable qui était associée à votre état précédent : vouloir tout contrôler. Sans le faire trop souvent, il est important de s’accorder des parenthèses et des moments où l’on renonce à vouloir tout maîtriser. Si cet art de vivre est utile à la maison, il l’est tout autant au travail. Votre nouveau supérieur souhaite repenser l’espace des bureaux ? Faites le deuil de vos habitudes et acceptez le changement. Lâcher prise, c’est aussi accepter ses limites, explique Cécile de Neuville, psychologue. Vos collègues se reposent constamment sur vous ? Sachez leur dire non pour une fois ! Vous vous sentirez enfin libre et léger.

A lire pour aller plus loin

Apprendre à lâcher prise, Cécile Neuville, éd. Leduc.s

Ma leçon d’antigym. En cours, chez vous ou au bureau, éd. Eyrolles

A lire aussi : 10 bonheurs à s'accorder pour vaincre le blues de la rentrée