10 aliments à bannir pour retrouver la ligne

. 4 minute lire

Nous sommes nombreux à trop manger durant l’été. Mais une fois les vacances achevées, il nous prend l’envie de retrouver nos bonnes habitudes, à commencer par notre assiette. Voici donc 10 aliments à esquiver pour retrouver la ligne.

A force d’enchaîner les barbecues au bord de la piscine et les apéros chez les voisins, la saison estivale est loin d’être une alliée minceur. Et ce ne sont pas les Français qui diront le contraire. Selon un sondage réalisé par Ifop/Upsa, la moitié d’entre eux estime se laisser aller durant les vacances d’été. Si la rentrée est propice aux nouvelles résolutions pour les petits écoliers, elle peut aussi l’être pour les (plus) grands gourmands. Pour commencer, bannissez certains ennemis de votre silhouette de vos assiettes. Vous devriez rapidement voir la différence.

Les viennoiseries gentiment apportées par vos collègues

Si cela provient toujours d’une bonne intention, ce n’est pas pour plaire à votre ligne. Ce n’est un secret pour personne, mais il est toujours bon de le rappeler : les viennoiseries sont à oublier pour mincir. Pour rappel, un pain au chocolat abrite 2 à 3 morceaux de sucre, une part de gâteau en contient 3, quand un biscuit en compte 2. Alors si votre résolution est d’affiner votre silhouette, déclinez gentiment l’offre de votre collègue. Personne ne vous en voudra.

Les pizzas

On l’avoue, l’été est souvent propice aux imprévus. Alors que vous deviez dîner à deux, voilà que votre voisin est de passage. Vous ne résistez pas à l’envie de convier son épouse et ses enfants. En revanche, vous ne pensiez pas que votre sœur (qui passait juste boire un verre) serait aussi de la partie. Vous vous retrouvez à 8 et le livreur de pizza vous semble la meilleure alternative. Une fois les vacances révolues, bannissez cette habitude. Pourvues de fromages, viande hachée, chorizo, saucisse ou lardons, les pizzas abritent des graisses saturées.

Les chips et autres biscuits apéritifs

Les apéritifs nous donnent toujours cette impression de « peu manger ». En réalité, le piège se trouve dans chaque bouchée. On picore à droite à gauche, sans réaliser réellement la quantité de nourriture ingérée. Et on ne va pas se mentir, un apéritif se limite rarement à des concombres. Pour retrouver la ligne, fuyez les chips, bretzel, noix de cajou, cacahuète et tout autre biscuit apéritif, riche en calories et extrêmement salé. Soyez tranquille, fin des vacances ne veut pas dire fin des apéritifs ! Un apéro peu calorique est possible : piochez dans les olives, tomates et crudités.

La charcuterie

Si elle s’accorde à merveille avec un pain aux céréales lors d’un encas, la charcuterie est l’un des premiers aliments à fuir comme la peste lors d’un régime. Cette dernière est réputée pour être particulièrement grasse en contenant entre 30 % et 40 % de matière grasse. En revanche, vous pouvez vous rabattre sur le jambon de Paris qui abrite seulement 6 % de matière grasse, le jambon cru qui en contient 11 % ou encore le bacon maigre qui en compte moins de 5 %.

Les aliments frits

Qu’il s’agisse de viande ou légumes frits, ces aliments s’avèrent très gras. Frits dans l’huile ou graisse animale, ils vont favoriser la prise de poids, surtout s’ils sont consommés couramment. Un poulet frit contient 263 calories pour 100 g. En revanche, lorsque vous dégustez du poulet non frit, vous ne consommerez que 150 g de calories pour 100 g de viande. Les aliments frits augmentent aussi le risque de maladies cardiovasculaires.

Les boissons sucrées

Sodas avec ou sans sucre, boissons soi-disant énergisantes, lactées, fruitées ou vanillées : oubliez ! Consommer des boissons sucrées est encore plus nocif que des aliments solides sucrés. La composition de ce type de collation est en principe un ramassis de sucre, mais aussi d’addictifs. Méfiez-vous aussi des jus de fruits industriels, qui peuvent paraître certes plus sains, mais qui restent néanmoins très riches en sucre.

Le boursin

En tête des fromages à bannir pour maigrir, on nomme le boursin. Avec 401 calories pour 100 g de fromage, notre ligne n’est pas préservée. S’il ravivait nos déjeuners en vacances, il va désormais falloir s’en passer et choisir un autre fromage, plus pauvre en matière grasse.

Les crèmes glacées

Véritables stars de l’été, les glaces ont cependant eu raison de notre silhouette. Leur teneur en matière grasse et en sucre peut faire des dégâts sans que l’on s’en rende compte. Ne laissez pas pour autant place à la frustration ! Si vous êtes un amoureux des desserts glacés, privilégiez dans ce cas les sorbets ou glaces allégées, et dans l’idéal, lors du déjeuner. Votre corps les éliminera plus facilement qu’au moment du dîner.

Les fruits confits

Si l’on vend sans cesse les mérites des fruits, exit les fruits confits ! Ils sont des ennemis du régime du fait de leur richesse en sucre et de leur index glycémique très élevé. Les nutritionnistes les classent ainsi dans la catégorie « sucreries ». Il s’agit en réalité de fruits dont l’eau a été remplacée par du sucre, utile pour assurer leur conservation. Cette transformation ôte également toutes les vitamines et minéraux présents naturellement dans les fruits.

Les alcools caloriques

Si un verre de vin ne met pas votre régime en péril, il n’en est pas de même avec tous les alcools. Certaines boissons alcoolisées sont connues pour être particulièrement riches en calorie. En première place, on retrouve le whisky ou la vodka. De manière globale, les alcools forts sont très caloriques. Cela s’explique par leur teneur en alcool très élevée. Pour 3 cl de whisky, vous retrouverez 75 calories. En ajoutant du coca, ce sera encore plus nocif pour votre ligne.

A lire pour aller plus loin

Maigrir en bonne santé, Dr Jean-Michel Cohen, éd. First

A lire aussi : Comment réguler le sel dans l'alimentation ?